♦ Dossier 64 - Jussi Adler Olsen



Avis : ★★★★★

J'avais un peu peur avec l'alternance passé/présent, vu que j'avais pas aimé Le règne des Illuminati de Giacometti Ravenne. Mais j'ai été extrêmement surprise, car l'alternance passé/présent est très fluide. 

Pas trop de descriptions, juste la bonne dose, et ça permet de s'imaginer les personnages, les endroits etc. L'intrigue est bien menée, j'ai pas saisi de suite que l'antagoniste (Nete) était la personne responsable de ces disparitions, et tant mieux, parce que sinon ça gâche le roman et l'intrigue.

Le livre allie vengeance et politique, et franchement ça m'a révoltée de voir l'histoire danoise cache de sombres secrets, tels que la stérilisation de femmes aux mœurs contradictoires à celles du pays... Le résumé m'a de suite accrochée et je ne regrette clairement pas mon achat. 

Je ne m'attendais vraiment pas a cette fin là, jamais j'aurais deviné que Nete était déjà morte et que quelqu'un avait pris son identité... Vraiment une très belle découverte, je lirais à coup sûr les autres episodes du département V.