♦ Avis : Fractures - Franck Thilliez


 Résumé :

Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête et les événements étranges qui se multiplient autour d’elle ne vont rien arranger : cette photo récente de sa sœur jumelle, pourtant morte dix ans auparavant, qu’elle récupère des mains d’un immigré clandestin ; son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche et dont elle n’a pas le moindre souvenir.  Alice vient de prendre un aller simple vers la folie…
Avis : ★★★★★

J'avais tellement hâte de lire ce livre que je l'ai avalé en quatre jours. Il ressemble énormément à Article 122.1 de David Messager (avis ICI), en plus complexe et en plus glauque.
  
Les personnages sont nombreux mais ont un certain point commun : la vie ne les a pas épargnés, et ils apprennent à vivre avec le poids qu'ils ont sur leurs épaules, malgré la difficulté, le deuil, la vengeance... Alice est très complexe tout comme ses autres personnalités. Je n'avais pas saisi que Déborah était une autre personnalité du personnage principal, c'est à la fin que j'ai compris. A mon goût Mirabelle et Fred ne sont pas forcément des personnages obligatoires du livre, ils auraient très bien pu ne pas exister. Quant à Luc, j'étais un peu décontenancée par sa "vengeance", qui n'en est pas vraiment une à mon goût. Mais on comprend pourquoi il a tenu à venger ceux qui ont souffert de la perte de leurs êtres chers.
On ne peut pas dire que ce roman soit un roman policier, mais plutôt un roman psychologiquement psychologique. Le livre n'est pas aussi gore et violent que les précédents, mais ça ne m'a pas dérangé le moins du monde. Le mystère est bien gardé, et se dévoile doucement au fil des pages. Les descriptions sont très bien faites, on sent que l'auteur a fait des recherches sur les aspects psychologiques du livre, le dédoublement de personnalité, l'instinct de survie et de défense. La violence du livre n'est pas physique, elle est psychologique pour quasi tous les personnages.
En clair, un très bon livre. L'auteur a très bien choisi le nom de son livre, dû aux  blessures personnelles des protagonistes. Vivement que je lise le prochain opus de Thilliez !

Aucun commentaire: