♦ BlaBlaBooks #2 - La littérature Young Adult

La littérature Young Adult regroupe des livres destinés aux adolescents/jeunes adultes dès 15 ans, qui rencontrent la plupart du temps un grand succès. Dans ces romans, on retrouve souvent des schémas communs (dystopie, vampires, loups-garous). Petite analyse du genre.

Dans la catégorie YA, on retrouve les dystopies (Hunger Games, Divergente, Le labyrinthe...), la fantaisie (Harry Potter, Twilight, Journal d'un vampire...), ou encore le YA contemporain (Nos étoiles contraires, Avant toi...). La plupart de ces romans ont été adaptés au cinéma, d'autres à la TV, et ont fait exploser les ventes des livres originels grâce à leurs fans, mais aussi grâce à la fidélité films/livres.

Personnellement, j'ai lu Harry Potter, Hunger Games, Twilight, Journal d'un vampire, et j'ai également vu les adaptations dérivées. Même si certains livres sont novateurs (les 2 premiers cités), certains ont été de grosses déceptions, je pense notamment à The Mortals Instruments qui, que ce soit livre ou film, ne m'a pas fait d'effet particulier, je suis même carrément ennuyée et je n'ai vraiment pas accroché.

La saga Harry Potter, est un des meilleurs exemples de la littérature YA/fantastique avec un style unique en son genre, et c'est l'une des sagas YA que j'adore lire et je me regarde souvent les films. C'est une des seules sagas où les lecteurs grandissent en même temps que le héros, année après année, et qui reste intemporelle.

Hunger Games est à mon avis LA saga YA/dystopique par excellence et celle qui a le mieux fonctionné. Ce qui diffère des autres romans du genre, c'est justement qu'il y a de l'action et un thème assez novateur : le gouvernement par la peur. Car oui, les Hunger Games sont fait pour contrôler et foutre la trouille aux habitants de Panem qui ont osés se rebeller. Véritable miroir de notre société actuelle, à l'ère de la télé-réalité et de la consommation de masse, la saga Hunger Games est intéressante et novatrice. Autres dystopies sorties en livres : Divergente & Le Labyrinthe. Je n'aoi lu aucun des livres, mais j'ai regardé les films, et malheureusement, j'avais tellement adoré Hunger Games que j'ai trouvé que ce n'étaient que de pâles copies.


Pour Journal d'un vampire, j'ai décroché rapidement des livres (je me suis arrêtée au tome 5), et en plus de ça, la série télé et les livres n'ont rien à voir (à part peut-être la niaiserie du personnage principal et le fameux triangle amoureux dont je parlerai plus bas) les producteurs de la série ayant pris de grandes largesses tant dans l'intrigue que les personnages. Limite la série est un peu mieux que les livres. Quant à Twilight, j'ai lu les livres à leur sortie, j'ai enchaîné avec les films. C'est sorti quand j'étais encore au lycée, et je me rappelle avoir été une grande fan, mais avec le recul, la saga est le modèle parfait pour une petite ado à la recherche du grand amour, le vrai, avec un peu d'action, beaucoup de mièvrerie, d'états d'âme d'une ado et pour finir un magnifique triangle amoureux (oui, oui, encore un).

En effet, le triangle amoureux revient assez souvent dans la littérature YA, avec la fille paumée/innocente, le beau gosse, et le mec gentil tout plein qui finalement n'est jamais choisi. Dans Twilght, Bella est tiraillée entre Edward le beau vampire et Jacob le loup garou, dans Hunger Games, c'est Katniss qui ne sait pas choisir entre Peeta et Gale, et dans Journal d'un vampire, c'est Elena qui oscille entre Damon et Stefan. Comme disait Margaud dans sa vidéo/tag opinion sur les livres populaires, même si les triangles amoureux sont moins au centre des romans, on en retrouve encore de temps à autre, et c'est toujours le même schéma : une nana et deux mecs, alors que la société et les mœurs ont évolués.

Cependant, avec l'émergence de beaucoup de saga YA, certaines qui sont toutes aussi intéressantes ont été à mon goût zappés, comme la saga La Maison De La Nuit, qui remet au goût du jour le genre vampirique. Ici, on retrouve un style différent : en effet, ils deviennent vampires que s'ils sont marqués, vivent aux côtés les humains, ont des pouvoirs et vivent dans une école, la maison de la nuit.

Pour conclure, dans cette catégorie de littérature on trouve du très bon comme du très mauvais, et surtout, un genre qui ne finit pas de séduire les petits comme les grands. Néanmoins, les éditeurs et librairies devraient mettre plus en avant certaines sagas et livres du genre qui auraient un aussi grand succès et pourraient le renouveler et lui donner un coup de frais.

Polices de la photo : Master Of Break & Brain Flower

Articles Connexes

0 commentaires