BlaBlaSéries #4 - The Fall

Lorsque les investigations de la police nord irlandaise sur une série de meurtres n'avancent pas, la détective et commissaire de police, Stella Gibson, est envoyée à Belfast pour suivre l'affaire de plus près. 

En parallèle de l'enquête, le meurtrier, un père de famille qui semble irréprochable du nom de Paul Spector, continue ses crimes au nez et à la barbe des forces de l'ordre...

Avis : ♥♥♥♥♥

Si je devais résumer The Fall en deux mots ce serait : atmosphère pesante. Ouais, vous avez compris (enfin j'espère haha). Je ne suis pas trop série anglaise (d'ailleurs, si on regarde mon compte BetaSeries, c'est quasiment que des séries US) mais The Fall est LA série anglaise que j'ado-re regarder. Pourquoi ?

Déjà : le casting. Gillian Anderson (Stella Gibson), qui a notamment joué dans X-Files, est tout simplement impressionnante et Jamie Dornan (Paul Spector), qui interprète Christian Grey dans les films Cinquante Nuances de Grey, arrive tout simplement à te mettre hyper mal à l'aise. Il y a une dualité entre les deux personnages principaux qui augmente au fur et à mesure. Les deux personnages principaux flirtent avec l'obscurité, même si Paul est déjà bien dedans, on se rend compte que Stella est loin du niveau de Paul mais qu'elle est plus grise que blanche. Cependant, ne vous méprenez pas, il n'y a aucun point commun entre les deux à part leur dualité. 

Si les saisons ne dépassent pas les 5/6 épisodes, c'est clairement le meilleur format pour cette série, j'aurais mal vu 22 épisodes sur la traque de Paul Spector. Si la dualité entre les personnages augmente au fur et à mesure des épisodes, le malaise que provoque la série grâce à la musique de fond augmente également. La série est lente mais calculée, et c'est ce qui fallait clairement. Pas de temps mort (en même temps moi j'en voulais pas), ce qui permet de vivre ce que vivent les personnages. 

Ce qui fait la force de The Fall, c'est aussi l'enquête policière extrêmement bien documentée qui contrebalance avec le tueur de sang-froid qui vit une 'double vie' entre sa vie de mari et père de famille le jour et les meurtres qu'il perpétue la nuit. Aucune série n'a réussi à montrer ce qu'il se passe dans la tête d'un serial killer mais surtout éviter les justifications bateau du style 'battu étant gamin', 'père alcoolique', 'mère décédée devant lui'. 

Au final, dans la plupart des séries policières, on découvre les meurtres et on ne sait pas qui est le tueur. Ici c'est l'inverse et ça permet à The Fall de se démarquer en entrant dès les premières scènes dans la vie du tueur. On sait qui c'est, on ne sait pas pourquoi mais on adore ! 

Enquête rondement menée, scénario génial, personnages (principaux ou secondaires) bien creusés, ambiance austère à la limite du malsain. C'est un énorme coup de cœur et une pépite que la BBC a proposé là, et je suis franchement dégoûtée qu'il n'y ait que trois saisons...