BlaBlaSéries #9 - Shadowhunters

Avis : ★★★★★


Autant le film et le livre étaient mauvais à mon goût que la série TV est juste wahou ! 

Les scénaristes ont apporté pas mal de modifications quant au film et au livre (je n'ai lu que le tome 1), ce qui n'est pas mauvais à mon goût. La série vise clairement les jeunes, mais personnellement je m'en fiche un peu du moment que la série est bonne. 

Les effets spéciaux de la série sont juste époustouflants, tout comme la partie maquillage (par exemple, les frères silencieux). Je trouve qu'on peut se passer des livres tellement tout est bien expliqué et exploré dans la série, mais même si je n'ai pas accroché aux livres, mais je pense qu'on peut y grappiller des infos supplémentaires pour mieux comprendre la série. 

Même si le personnage de Clary Fray est super nunuche (film comme série) et qu'elle change d'avis comme de chemise, je pense pas que ça vienne de l'actrice mais plutôt du fait que la série doive rester assez "adolescente". Jace est pas du tout le Jace du livre, et j'avoue que son cynisme et son ironie m'ont un peu manqué car ils ont préféré jouer sur le côté charmeur/bad boy/beau gosse qui roule des mécaniques que le côté ironique du personnage, mais ce n'est pas bien grave car le personnage est quand même assez fidèle. 

Izzy est bien plus développée que dans le livre où l'on avait que le point de vue de Clary. Elle est attachante, sympa, et aime bien châtier un peu son entourage. J'ai eu un énorme coup de coeur pour Alec (qui est trop trop beau). Certes, il ne parle pas beaucoup, mais il est attachant et j'ai adoré voir son passé avec Jace, le lien des parabatai etc, c'était très instructif. Je ne peux pas parler d'Alec sans parler de Magnus. Je crois que c'est LE personnage qui donne un peu de couleur à la série quand il est là. Ce personnage est bourré d'humour et de sarcasme et je crois que c'est un des meilleurs choix d'acteurs pour la série. 

Même si il y a des différences avec la série de bouquins et le livre, je pense que ça ne peut être que bénéfique et que ça permet de renouveler le genre fantastique.

Aucun commentaire: