♦ Le Symbole Perdu - Dan Brown

Robert Langdon, professeur en symbologie, est convoqué d’urgence par son ami Peter Solomon, philanthrope et maçon de haut-grade, pour une conférence à donner le soir même. 

En rejoignant la rotonde du Capitole, il fait une macabre découverte. Ce sera le premier indice d’une quête haletante, des sous-sols de la Bibliothèque du Congrès aux temples maçonniques, à la recherche du secret le mieux gardé de la franc-maçonnerie. 

Une aventure où s’affrontent les traditions ésotériques et la formidable intelligence de Robert Langdon.
Avis★★★★✩

Troisième opus des aventures de Robert Langdon (Da Vinci Code, Anges & Démons, Inferno), Le Symbole Perdu se concentre sur les secrets et symboles de la franc-maçonnerie. L'auteur sait mener ses lecteurs par le bout du nez, sans forcément faire des turn-overs de dingue, mais disons qu'il sait garder le mystère jusqu'à la toute fin. J'ai essayé de déchiffrer les énigmes du livre, mais cela ne s'est pas révélé très concluant.  

Je me suis complètement laissée prendre dans les filets de l'histoire, grâce à des personnages extrêmement bien développés et toute la symbolique autour de la ville de Washington, etc. en tout cas, on sent que de la recherche a été faite en amont, ce qui rend le roman un peu flippant au vu de la noétique (dont je n'avais pas entendu parler avant), des symboles etc. Cependant, j'ai trouvé que les dernières pages étaient extrêmement longues parlant ou plutôt tournant autour du fameux symbole perdu, ç'aurait pu être raccourci. 


Au niveau des personnages, Langdon reste égal à lui-même, malgré qu'il ait été pas mal en retrait comparé aux autres romans. Katherine est l'image de la femme de pouvoir à qui tout réussi, ou presque et son domaine de prédilection (la noétique) est assez novateur. Concernant les autres personnages, ils ont été assez creusés et ont quasi tous un lien les uns avec les autres. 

Même si j'avais rapidement deviné qui était le 'méchant' du roman, cela n'a pas gâché ma lecture, et j'ai eu un peu de mal à me situer entre tous les alias du dit méchant. Caricatural et caricaturé au possible, Mal'akh aurait pu être plus digne d'un méchant de thriller, il me manquait un soupçon de quelque chose pour pouvoir le catégoriser comme méchant. 

Il me tarde de découvrir le tome 5 des aventures de Robert Langdon, qui sortira en septembre au Royaume-Uni, la date de publication française n'étant pas encore révélée. 

Articles Connexes

0 commentaires