BlaBlaCiné #7 - Logan



Résumé : Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante, traquée par de sombres individus, va se retrouver soudainement face à lui.


Avis★★★✩✩


Troisième et dernier film de la franchise Wolverine, Logan ne fait pas l'unanimité pour moi, le premier opus restant le meilleur des trois, et le second le pire. Cependant, ce dernier film conclut bien la saga malgré des longueurs évidentes. L'ambiance du film est assez sombre et déprimante. 

Le monde bat de l'aile, il n'y a quasiment plus de mutants et Wolverine en a marre d'être Wolverine, qui voudrait vivre loin de tout pour mourir en paix, ce qui fait que ce film est complètement à l'opposé de ce que nous propose habituellement Marvel. C'est (très) violent et sanglant, sombre et ça m'a davantage plu que les derniers X-Men ou Wolverine II. 

Certes, le film a certaines longueurs par moment et certaines de mes questions (Pourquoi n'y a t-il plus de mutants ? Pourquoi le professeur Xavier est-il comme ça ? Comment ça se fait que Logan ne guérisse presque plus ?) n'ont pas vraiment eu de réponses, ou du moins, les réponses ont été survolées. 

Concernant les personnages, j'ai compris pourquoi les studios Marvel ont appelé le film comme ça. Il ne s'agit plus de Wolverine le mutant immortel grâce ses griffes en adamantium mais de Logan,  homme qui a tout perdu et qui n'en peut plus. J'ai bien aimé découvrir cette facette du personnage, épuisé, qui le fait passer du statut de surhomme à un homme normal.  

J'étais également surprise de retrouver Charles Xavier dans un tel état et de découvrir son sort dans le film. Malgré que je ne sois pas super fan de l'univers X-Men, le personnage de Charles était le personnage symbolique de la saga et ça m'a attristée de le voir comme ça. 

Énorme surprise également pour le personnage de Laura, qui est à la fois atroce et terrible qu'adorable. En tout cas, la relève de Wolverine est assurée grâce à elle

Quant au méchant, je trouve que c'est un peu facile de faire un clone de Wolverine, malgré la signification cachée derrière ce choix : l'immortel VS le mortel ou plutôt Wolverine VS Logan. J'aurais largement préféré avoir un autre méchant mais je comprends tout à fait le choix scénaristique derrière. 

Ce dernier opus des aventures de Wolverine est une belle conclusion à l'histoire de Logan et laisse (en tout cas je l'espère) une porte ouverte à sa fille Laura dans de prochains films X-Men. 

Aucun commentaire: