Shutter Island - Dennis Lehane

Résumé :

Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé "Shutter Island" se dresse un groupe de bâtiments à l'allure sinistre. C'est un hôpital psychiatrique dont les patients, tous gravement atteints, ont commis des meurtres. Lorsque le ferry assurant la liaison avec le continent aborde ce jour-là, deux hommes en descendent : le marshall Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule. Ils sont venus à la demande des autorités de la prison-hôpital car l'une des patientes, Rachel Solando, manque à l'appel.

Comment a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée à clé de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d'une malade ou cryptogramme ? Au fur et à mesure que le temps passe, les deux policiers s'enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu'au choc final de la vérité.

«« Si on vous juge dément, alors tous les actes qui devraient prouver le contraire sont interprétés comme ceux d'un dément. Vos saines protestations constituent un déni. Vos craintes légitimes deviennent de la paranoïa. Votre instinct de survie est qualifié de mécanisme de défense.»

Avis : ★★★✩✩

Bon, j'avoue, j'ai vu le film. Et sincèrement, il est à mon goût bien meilleur que le livre. Cependant, je vais essayer de donner un avis constructif. On dit souvent que certaines adaptations cinéma sont meilleures que le livre, et ça se vérifie pour Shutter Island, et c'est ce qui est un peu dommage d'ailleurs.

Je m'attendais à une description plus sombre et glauque, comme je les aime. Là, les descriptions des endroits passent mais n'ont pas été assez creusées à mon goût, probablement parce que j'avais vaguement les images du film en tête et que. L'auteur ne joue pas avec les nerfs des lecteurs à chaque fin de chapitre, mais on peut néanmoins sentir que la tension et le doute s'installe à Ashecliffe à tous les niveaux. 

J'ai apprécié tout le côté psy du roman : comment le patient peut 'déranger' la réalité et la rendre supportable en la modifiant afin de faire passer la pilule (ou plutôt nier l'horrible vérité). J'ai également aimé tous les indices disséminés dans le roman, et ait été surprise par certaines, notamment la loi des quatre.

J'ai eu du mal à avoir de l'empathie pour les personnages principaux, je les trouvais pas assez proches, peut-être du fait que ce soit narré à la troisième personne, quoi que d'habitude ça ne me dérange pas plus que ça. Teddy est un personnage très torturé, hanté par son passé et qui, à cause de cela, s'est créé un monde pour échapper à la vérité. Si Teddy est le côté sombre, Chuck est quant à lui tout l'inverse, il est le côté lumineux du tandem, l'opposé de Teddy et apporte un peu de "fraîcheur" et de "normalité" au thriller. Quant aux autres personnages, ils sont décrits comme il faut, sans plus.


Points Positifs 
- La tension présente 
- Le personnage de Chuck   
- Les énigmes et indices 
Points Négatifs
- Le personnage de Teddy 
- Les descriptions trop légères 
- Le côté "gris" du roman  


Shutter Island est un thriller qui aurait pu être plus exploité, plus creusé, plus noir que ce qu'il n'est. Dommage car le roman aurait pu être bien meilleur. Je vous conseille plus de regarder le film que de lire le livre, mais c'est une question de point de vue.

Articles Connexes

0 commentaires