profile-sample2

Chronique

Ragdoll - Daniel Cole

Un cadavre recomposé à partir de si...

profile-sample2

BlaBlaSéries

Jessica Jones Saison 2

Jessica Jones a repris son travail de dét...

profile-sample6

BlaBlaCiné

Black Panther

Après les événements qui se sont déroulés dans Capt...

Entre deux mondes - Olivier Norek

18 février 2018


Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 

Un assassin va profiter de cette situation. 

Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.


"Coincés entre la vie terrestre et la vie céleste. Comme bloqués entre deux mondes. 
Ils me font penser à eux, oui. Des âmes, entre deux mondes."

Avis : 

Welcome dans la Jungle de Calais ! Quelle claque j'ai pris en lisant ce roman qui n'a clairement pas le même ton que les trois précédents thrillers d'Olivier Norek. J'ai adoré cette lecture même si le ton est différent.

L’histoire qui a précédé Entre Deux Mondes est très belle : l'auteur est allé s'immerger pendant des semaines directement dans la Jungle afin de s'imprégner de tout ce qu'il pouvait afin de construire au mieux son roman. Je te tire le chapeau, Olivier, tu as réussi à la perfection. On entre de suite dans le vif du sujet et c'est glaçant et terrifiant. Pire que ça : horrible. On découvre la vérité sur les voyages longs et périlleux des migrants en traversant la Méditerranée, et ce qui arrive à la fin du premier chapitre est de loin le plus dur à lire. 

Ce roman c'est l'histoire de la Jungle des migrants et de ces flics qui la surveillent en n'osant pas y rentrer.  De la Jungle, sommaire et intrépide et dont les habitants sont en conflit permanent. Des migrants qui ne peuvent pas aller à Youké (comprenez en Angleterre) et qui se battent pour survivre avec le peu que les associations leur donne. Des flics qui ne peuvent rien faire face à cette situation : ils ne peuvent ni les arrêter, ni s'en occuper à cause de leur statut. Car oui, le statut des migrants est à la fois tordu et unique puisqu'ils sont considérés comme "réfugiés potentiels" et sont laissés à l'abandon par un système qui ne sait plus quoi faire et qui sont coincés juridiquement. 

Entre Deux Mondes est criant de réalité. On vit ce que vivent les personnages, on sent ce qu'ils sentent, on a peur comme ils ont peur. Et on ne peut que se poser des questions face à tout cela. Comment l'État peut laisser les gens comme ça, à attendre, à survivre dans cet environnement qui est limite pire que l'environnement de leur pays ? On réalise à quel point le monde dans lequel on vit est néfaste, pourri et combien les forces de police sont bloquées dans des procédures compliquées et par la Justice. 

On découvre ici de nouveaux personnages. Adam, sa femme Nora et leur fille Maya qui décident de quitter la Syrie à cause du régime assassin de Bachar El-Assad. Il décide de faire partir sa femme et sa fille en premier et leur promet de les rejoindre à Calais très rapidement. Mais le voyage de Nora et Maya va se révéler plus compliqué que prévu. Adam, arrivé à Calais, va se battre pour retrouver sa famille en essayant de survivre lui aussi. Il va s'allier, se battre, survivre avant de voir tous ses espoirs éclater en mille morceaux. Il va rencontrer sur son chemin Bastien qui est un policier fraîchement muté à Calais avec sa femme Manon et leur fille Jade. Les deux policiers vont s'aider et finir par se lier d'amitié. Même s'ils viennent de deux pays diamétralement opposés, le métier reste le même, avec ses valeurs et le même courage. 

Il va aussi faire la connaissance de Kilani, un jeune Soudanais de dix ans et dont on a coupé la langue. Ça m'a tuée de savoir qu'il ne pouvait pas dire ce qu'il avait à dire et raconter son histoire, qu'on apprend petit bout par petit bout via des flashbacks, un des derniers étant le plus rude de tous. Il sert au début de joujou au clan des Afghans, un des deux clans les plus imposants et dangereux de cette Jungle et va devenir l'ombre d'Adam. En parlant de ce dernier, j'ai trouvé sa réaction horrible à la fin du roman. 

Je suis ressortie de ma lecture avec beaucoup de questions et une larme à l’œil. Si je devais donner trois adjectifs à ce roman ce serait  profond, juste et grave. Bravo, Monsieur Norek et merci pour ce roman ainsi que le petit clin d’œil à Coste à la fin de tes remerciements. 

"Ça fait presque deux ans qu’on ferme les yeux, c’est pas pour les ouvrir aujourd’hui."

Interview d'Olivier pour Entre Deux Mondes disponible ICI