Calendar Girl : Juillet - Audrey Carlan



Résumé :

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.


Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.


Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées. 


Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

Avis : ★★★★★

Quelques jours après avoir terminé Calendar Girl Juin, je n'ai pas pu résister et me suis procuré le tome suivant, toujours en ebook. Et clairement, Calendar Girl Juillet est l'un de mes tomes préférés.

Dans ce septième tome, on retrouve une Mia fragile, encore perturbée par son agression qui remonte à quelques semaines. Elle ne supporte pas qu'on la touche, elle revoit sans cesse les images d'Aaron, et j'ai été très peinée de par cela.

On entre de suite dans le vif du sujet, avec une Mia à l'aéroport de Miami qui fait la rencontre d'Heather, l'assistante d'Anton, le client du mois. Autant dire que les mois passent et ne se ressemblent pas. J'ai a-do-ré retrouver Wes! Et je suis tellement heureuse pour Mia et lui ! Bon c'était évident qu'ils finiraient ensemble, mais waouh! J'étais vraiment heureuse pour eux !

Concernant le client du mois, j'ai adoré Anton. Il pourrait paraître un peu latin lover, séducteur qui saute sur tout ce qui bouge mais Anton est vraiment une belle personne prête à aider ses amis peu importe la galère. Le personnage d'Heather est intéressant également. Elle est un peu la personne qui permet à Anton de rester les deux pieds sur terre. Je suis sûre qu'ils iraient bien ensemble. Maria quant à elle, est la 'mama' de ce tome, à l'écoute de Mia, Anton ou Heather mais qui n'hésite pas à affirmer son caractère pour se faire entendre. 

Et que dire de Wes ? Il est toujours aussi attachant, quoi qu'on découvre une facette de lui qu'on n'avait pas encore vue : sa jalousie, que ce soit envers Anton, ou envers les anciens clients de Mia quand elle lui raconte tout. 

Un peu plus de sexe dans ce tome, retrouvailles entre Mia et Wes oblige, mais ça reste léger et ne prend pas beaucoup de place dans l'intrigue. 

Ce tome sept est un tome qui va clairement changer la donne du reste des romans au vu de l'évolution de la relation Wes/Mia et j'ai d'ores et déjà hâte de voir ce que ça va donner dans les prochains tomes. J'attends avec impatience de pouvoir lire le tome 8, qui risque d'être assez intéressant à mon avis. 

 

Aucun commentaire: