Calendar Girl : Mai - Audrey Carlan

C’est à Hawaï que nous retrouvons Mia. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Avis : ★★✩✩✩

Comme le mois de février (chronique ici), le mois de mai est un des tomes que j'ai le moins préféré des cinq. Ce tome 5, situé à Hawaï, est assez long à démarrer, puisque la mission du mois commence vraiment après 39 pages, puis il file à une vitesse inimaginable.

On n'apprend rien de bien folichon dans ce tome, à part que Maddy, la soeur de Mia a perdu sa virginité et va se marier, et que Mia est une insatiable de sexe. 

Histoire & Intrigue ~ 

L'histoire aurait pu être sympa, si il n'y avait pas eu autant de sexe dans ce tome. Taï et Mia ont sauté le pas à peine dix pages après le début de la mission, et ont remis ça quasiment toutes les vingt pages. 

Je veux bien croire que ce soit de la new romance/new adult, mais avoir autant de sexe dans un roman qui fait à peine deux cent pages, c'est un peu trop pour moi. Du coup, j'ai fini par sauter les scènes de sexe suivantes, et ma lecture s'est rapidement terminée tant il y en avait. À part les scènes de sexe, toute l'histoire et l'intrigue de ce tome est fade à mourir alors que ç'aurait pu être bien plus creusé. 

Personnages ~ 

Mia recommence à m'énerver alors qu'elle aurait pu évoluer grâce à Taï et sa famille et les valeurs qu'ils soutiennent. Elle se la joue moralisatrice/maman de substitution avec sa petite soeur Maddy, alors qu'elle est incapable d'appliquer à elle-même les conseils qu'elle donne. 

Un bon point cependant, on a pu apprendre à  connaître Maddy, une jeune femme de vingt ans qui a évolué et qui a été le plus creusé de ce tome, tout comme la relation fraternelle entre Mia & Maddy. 

Le personnage de Taï n'a pas été correctement creusé à mon goût, l'auteur a juste gratté la surface de ce personnage qui aurait vraiment pu être intéressant. A part décrire son corps de rêve, on ne sait rien de sa personnalité, ce qui est plus que dommage. Mais le pire, c'est quand même le fait que le client du mois de mai, Angel, soit complètement inexistant et soit relégué au rang de figurant dans ce tome. 

Au vu du tome cinq, je ne sais pas encore si j'irais acheter le tome du mois de juin, notamment à cause des tomes un peu en dents de scie que propose l'auteur. 

Articles Connexes

0 commentaires