Calendar Girl : Juin - Audrey Carlan

Résumé

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren. Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

"[...] les amis sont la famille que l’on choisit, et j’ai les meilleurs amis et la plus belle famille au monde." 

Avis : ★★★★★

Après quelques tomes en dessous de la moyenne, j'ai décidé de prendre ce tome en ebook plutôt qu'en papier, ayant peur d'être déçue et de payer presque 10€ pour un tome décevant. Au final j'aurais bien fait de l'acheter car ce tome était vraiment bon. 

Ce mois-ci, Audrey Carlan nous a emmenés, ainsi que Mia, à Washington DC à la découverte de Warren Shipley, un sexagénaire qui a besoin de Mia pour financer son projet et obtenir des partenaires. Comme d'habitude ce tome de Calendar Girl se lit très rapidement et le mois de juin passe à une vitesse fulgurante, tellement que quand Mia avait fini sa mission, j'étais un peu triste de le terminer. 

Pas de sexe ce mois-ci avec Warren, et dieu merci. Bon, du sexe, on en aura, mais je suis contente que ce ne soit pas comme au mois de mai où c'était du sexe toutes les vingt pages, ce qui m'avait fortement dérangée. 

Niveau personnages, Mia fait le point sur ses 6 premiers mois en même temps que sa mission. Et oui, six mois déjà, et c'est un peu le tome balance, celui où elle pèse le pour et le contre de ces six mois, où elle réfléchit à son avenir, etc. J'ai bien aimé ce côté là d'elle, pour une fois, elle est tout sauf vulgaire. Elle a vu également les mauvais côtés du métier d'escort à cause d'Adam, le fils de Warren qui ne va pas chercher plus loin que le mot même d'escort, et j'ai vraiment eu peur pour elle. 

Le personnage de Warren est assez intéressant quoi que peut-être pas assez creusé, et Mia fera tout pour l'aider, quitte à se mêler de ce qui ne la regarde pas. On a retrouvé également Mason et Rachel ainsi que Taï, qui sont venus voir Mia à DC, et on a eu des nouvelles (torrides) de Wes. J'étais super contente de les revoir, j'aurais aimé avoir des nouvelles de Hector et Tony aussi, peut-être dans le prochain tome. 

Calendar Girl : Juin relève le niveau du mois précédent en étant moins vulgaire et un peu plus réfléchi, et me donne envie de lire le tome suivant, que je lirais probablement en ebook également. 
 

Articles Connexes

0 commentaires